Bactérie, virus et infection : quelles différences ?

Bactérie, virus et infection : quelles différences ?

Tous les ans, des millions de personnes sont touchés par des maladies, surtout lors des changements de saison. Pour remédier à cela, il est important de connaitre les différences entre la bactérie, le virus et l’infection. On peut pratiquer des gestes simples du quotidien (sommeil, manger sainement, exercice…) pour renforcer notre système immunitaire et lutter contre leurs désagréments.

Les bactéries

Les bactéries sont les tous premiers êtres vivants apparus sur la Terre. Elles sont des entités biologiques qui ont besoin d’oxygène pour vivre et se développer. Ce sont des êtres vivants autonomes : elles peuvent se reproduire seules.

Le corps humain en héberge des millions ! Elles se trouvent également partout autour de nous : eau, terre et air. Si nous simplifions, il en existe des « bonnes » et des « mauvaises » : celles qui nous défendent et celles qui nous attaquent. Ces dernières peuvent être à l’origine de maladies comme une otite, une angine, une bronchite ou encore une infection urinaire. Dans ces cas, les antibiotiques sont utiles et employés afin de stopper leur multiplication. Dans certains cas, comme les infections de type fongiques (champignons), ils sont même indispensables.

Cependant la prise d’antibiotique est à prendre avec précaution. Schématiquement, les antibiotiques éliminent également les « bonnes » bactéries présentent dans le corps humain. Celles qui sont utiles et essentielles pour la défense de notre organisme contre les agents pathogènes. Elles constituent une barrière de protection en maintenant l’équilibre de notre système immunitaire.

Les bactéries sont transmissibles par voie aérienne (lorsqu’une personne tousse ou éternue), par consommation (eau ou nourriture infectée), et par voie parentérale (contact avec une surface contaminée).

Les bactéries sont scientifiquement qualifiées de « microbes » pour la simple raison qu’elles sont « microscopiques » : on ne peut les observer qu'à l'aide d'un microscope.

Les virus

Les virus sont aussi qualifiés de « microbes ». Ils sont en revanche vingt fois plus petit en moyenne qu’une bactérie. Cependant la différence fondamentale réside dans le fait qu’ils ont besoin d’un autre organisme que pour se reproduire. C’est ainsi qu’ils attaquent le corps : en tant que parasite ils vont s’accrocher à une de nos cellules afin de s’y développer.

Les virus sont à l’origine des infections telles que les rhumes, les bronchites, la fièvre jaune ou encore le sida. Contrairement aux bactéries, afin de lutter contre un virus, les antibiotiques sont inefficaces. C’est le système immunitaire qui vient attaquer le virus et protéger le corps. Comme pour une bactérie ou tout autre agent infectieux, cela se fait en une ou deux étapes . D’abord l’organisme identifie l’intrus et peut le détruire directement par ses cellules avec une réponse immunitaire dite « innée ». Si cela échoue, il a recours à sa seconde ligne de défense avec une réaction immunitaire dite « acquise». Cette dernière implique la production d’une « division cellulaire » de la part de l’organisme afin de neutraliser le virus.

Un système immunitaire en bonne santé est donc très important pour assurer la défense de son organisme. Les vaccins sont aussi un moyen efficace pour prévenir les virus fréquents. Comme c’est le cas de la grippe chaque hiver et depuis peu, de la COVID-19.

Puisqu’un virus a besoin d’un autre organisme que le sien pour survivre et se développer : il est particulièrement contagieux. Il peut être transmis par l’eau, l’air, le contact, le sang et par voie sexuelle. 

Les infections

Les infections sont tout simplement la conséquence d’un micro-organisme (bactérie ou virus) qui pénètre le corps et réussi à se développer. Ce qui est susceptible de provoquer un problème de santé. Il existe plusieurs familles d’infections : digestives, pulmonaires, cutanées ou encore génitales.

Les symptômes sont aussi divers qu’il existe d’agents pathogènes : inflammation (peau, muscles, articulations, muqueuses), éruption cutanée, rougeurs et/ou gonflement, chaleur, douleur, fièvre, nausées, diarrhée, vomissements, fatigue, perte de fonction.

Nous pouvons tous tomber malade. En particulier lors des changements de saison, dû à la submersion de nouvelles bactéries et virus, causé par les changements de température.

D’où l’importance de la prévention par la vigilance et un mode de vie sain. Plus nous renforçons notre système immunitaire, plus nous serons capables de se défendre contre les agressions sur notre organisme. 


Laisse un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés